les nouvelles de la semaine du 6 au 12 octobre ....le 6, le 8, le 10, le 11, ......

aie aie aie, j'ai planté la page !!! avant d'avoir  sauvegardé (ça arrive aux meilleurs !!!!!) il me faut la refaire au moins en partie ... j'entends d'ici certains qui vont rigoler au Bourilhou ...restons zen,
 
Sommaire
les célèbres inconnus
une occasion de se mettre dans le bain !
Droit fil
du côté de la Cdc
the Assas Castle
le centre social intercommunal
Oudeis
Du côté de la Mairie du Vigan
 
 
Dessin de Ren
é Bouschet
 
Dans la rubrique " les célèbres inconnus viganais"
 
A propos de Réné Bouschet (notre dessinateur préféré), après Berlin, il vient d'être primé  à nouveau et classé 1er hors concours à l'occasion du  "14th International Cartoon Contest d'Haïfa". et qu'il a fait la couverture du catalogue de l'expo.
 
 
 
Une occasion de se mettre dans le bain !
 
Communiqué de presse

Dans le cadre de la programmation 2008 du château d'Assas, le Conseil Général du Gard propose des rencontres sur  l'architecture, le patrimoine et le paysage.

Ce cycle débutera par une exposition sur « Edmond Leenhardt (1870-1950) architecte Montpelliérain » du 13 au 24 octobre 2008 du C.A.U.E. 34.

 

Une conférence sur ce thème se déroulera le jeudi 16 octobre à 18h au château, animée par Fabrice Bertrand, membre de la Société Archéologique de Montpellier et spécialiste d'Edmond Leenhardt.

 

Formé à l'école des Beaux Arts de Paris, Edmond Leenhardt devient l'architecte à la mode dans sa ville natale de Montpellier où il s'installe vers 1900.

 

 

 

En 1910, il bâtit au Vigan l'Etablissement des Bains douches en style arabo-andalou. Commandé par la Caisse d'Epargne du Vigan, le président du conseil d'administration est alors Camille Chante, docteur en pharmacie. Ce maire du Vigan, soucieux d'hygiène et d'esthétique veut améliorer les conditions de vie de la population ouvrière du quartier du Vieux Pont.

 

Leenhardt a également construit dans notre région le Grand Hôtel de l'Aigoual au dessus de l'Espérou. L'aménagement intérieur était audacieux. Il  mêlait au luxe d'une hôtellerie de standing un mobilier Belle Epoque aux lignes résolument modernes.

 

 Son œuvre se place dans une période de transition entre l'architecture éclectique typique du 19ème siècle et la nouveauté de la conception et des matériaux du 20ème.

 

Architecte de la bonne société languedocienne, il a également œuvré à la construction de logements populaires à Montpellier près de l'avenue de Lodève, de bâtiments publics et de caves coopératives du Gard et de l'Hérault.

 

 

Exposition du 13 au 24 octobre 2008, entrée libre.

 

Ouvert tous les jours sauf samedi après-midi et dimanche, de 10h à 12h et de 14h à 16h30.

 

Pôle culturel château d'Assas

04-99-64-26-62

 

 Dans le droit fil des succès de la saison estivale

 

 

 

Du côté de la Cdc
 
Il paraît que la Cdc va sortir un "journal" en janvier. Souhaitons que l'entête soit un  reflet vrai du Pays Viganais ...
 
La question a été posée aussi concernant le local de Saint Euzéby. Voici le texte votée par la CDc le 26 septembre dernier :
 

"Objet : Accueil d'un point de vente paysan : réhabilitation de locaux

 

Monsieur le vice-président présente au conseil de communauté le projet d'aménagement d'un bâtiment en vue de permettre en priorité la création d'un point de vente paysan, le reste des locaux pouvant être affecté à d'autres activités commerciales plus bureaux ;

 

Il souligne l'intérêt économique de cette opération qui permet le développement d'activités nouvelles en Pays Viganais dans le cadre de la revitalisation du bassin d'emploi et qui offre la possibilité de réhabiliter des locaux laissés vacants par la SA WELL. En effet ceux-ci étaient précédemment occupés par le magasin d'usine de cette entreprise.

D'autre part la situation de ce point de vente paysan à proximité du futur atelier de transformation de l'abattoir pourra fournir un débouché local à de nouveaux produits de qualité.

 

Ce projet pourrait en effet se réaliser sur un bâtiment appartenant à M et Mme Jean Louis RAYMOND situé au lieu dit St Euzéby et cadastré section AC n° 104 et 105 d'une superficie totale de 1 521 m2 aux conditions suivantes

 

mise à disposition de la CDC par bail emphytéotique

une durée de 25 ans

montant mensuel de loyer de 2 800,00 €

- à la charge du locataire : les grosses réparations telles qu'elles sont définies par l'article 606 du Code Civil, les aménagements intérieurs qui permettent de structurer le bâtiment pour l'accueil des entreprises

autorisation de sous-location de ce bâtiment.

priorité donnée à la CDC en cas de vente du bâtiment.

 

Le bail emphytéotique sera établi par acte notarié.

 

Des aides financières ÉTAT - RÉGION- DÉPARTEMENT - EUROPE sont sollicitées pour la réalisation de cette opération dans le cadre de la fiche pays. Le montant prévisionnel des travaux s'élève à 150 000 € HT.

 

Le Conseil de Communauté, après délibération,

 

APPROUVE cette proposition

SOLLICITE les aides financières pour la réalisation de cette opération AUTORISE le président à signer le bail emphytéotique

AUTORISE le président à signer les baux de location avec les entreprises qui s'installeront sur cette zone

DÉCIDE de recourir à une procédure adaptée pour la réalisation de cette opération en application de l'article 28 du code des marchés publics

AUTORISE le Président ou son représentant à signer l'ensemble des actes nécessaires."

 The Assas Castle

Certains se sont posé la question concernant le grand vide nouveau du rez de chaussée. C'est l'occasion de faire le point. J'y fus donc d'un pas guilleret et voici le résultat de mes "investigations" !

Tout d'abord, il faut savoir qu'il existe trois entités dans le château :

       - la partie culturelle dont le directeur est Laurent Puech (qui a conservé par ailleurs sa qualification de conservateur territorial mais qui ne s'occupe plus du musée qui, actuellement, semblerait géré "à la petite semaine" en attendant la nomination d'un nouveau conservateur). Cette partie dépend directement du Conseil Général et le musée conjointement de la Municipalité du Vigan et du Ministère de la culture.

       

       - la Médiathèque qui dépend de la Communauté de communes et dont le responsable est Marc Jeanjean (prêt de livres, consultations sur place, etc)

      

       - la Bibliothèque départementale de prêt (Conseil général) qui complète les services de la Médiathèque en fournissant un stock renouvelé régulièrement et géré par la Médiathèque. A propos de ce stock, Laurent Puech l'estime à 60% du tout et Marc Jeanjean à 10% (mais j'ai peut être mal compris ...)

 

Quid du rez de chaussée ? Au départ, c'est la Médiathèque qui est arrivée la première et qui a donc occupé les locaux à sa convenance. Désormais ,la médiathèque est regroupée au 1er étage (ascenseur pour les handicapés et personnes se déplaçant difficilement).

 

 

 

Le rez de chaussé est dédié aux expositions, conférences, etc,  selon un programme qui reste à établir avec ouverture sur les jardins qui seraient accessibles au public .

 

A propos du Centre social intercommunal du Pays Viganais

Une réunion regroupant Le Vigan, Saint Bresson et Roquedur a eu lieu jeudi avec l'ordre du jour suivant :

       - présentation général de la proposition de travail en commun

       - réflexion partagée sur les besoins spécifiques

       - présentation de trois évènements

D'autres réunions ont lieu sur le même thème par regroupement géographique des petites communes.

 

Une vingtaine de personnes a participé (élus et resposables d'associations concernées) . Le souci du Centre social est de rechercher des partenaires pour les actions envisagées et qui ont pour objectif de sensibiliser la population à certains problèmes et à favoriser le rapprochement intergénérationnel.

Trois actions sont envisagées :

 

        - en novembre, une action concernant les déchets er le respect de l'environnement

       - plus tard en mai , une journée organisée autour du thème "jeux" avec des lieux répartis au Vigan et dans d'autres communes

       - enfin, une journée "défi nature" consacrée à la découverte  du pays avec des animations diverses

 

Affaire à suivre

Oudeis

pronom grec signifiant "personne"

Une nouvelle association s'installe dans les locaux de l'Espace Lucie Aubrac, animée par deux jeunes artistes se situant dans un mouvement plus général dont voici la définition trouvé sur internet :

"Art-Act est une entité binaire qui utilise les moyens de l'art pour une «invention du quotidien», se détacher des normes, pour une politique de la récupération et du retournement.


Le quotidien est une composition de règles cellulaires, de normes, qu'il ne reste qu'à bousculer pour en réinventer les modalités dans des formes sans cesse renouvelées. Du travail, à la cuisine, au déplacement, à l'espace public, les hétérotopies et hétérochronies sont des sources infinies d'interprétations possibles.

Pourtant, la multitude que composent les individus de notre société ne reflète pas la diversité potentielle d'une créativité désinhibée et libérée. Au contraire la créativité devient coercitive lorsqu'elle s'érige en modèle lénifiant au service de l'uniformisation : hégémonie de l'homogénie. Art-Act cherche à vivre le quotidien par-delà le préconçu, le préfabriqué, en affirmant l'autodétermination dans un élan créatif et récréatif."

Je pense en savoir un peu plus rapidement car ils devraient nous faire parvenir un texte plus précis sur ce qu'ils envisagent de faire concrètement.

 

Du côté de la Mairie du Vigan

Il paraît qu'il y a une réunion mercredi concernant les associations et une réflexion sur la commission extra-municipale "culture-animation" mais tout le monde n'a pas reçu l'invitation. Peut être la semaine prochaine ?

 

à suivre



05/10/2008
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres