les nouvelles du 29 sept au 5 oct ....... le 30,le 2 oct, le 3 octobre, le 4 oct, le 5 oct

Sommaire
Illustrations d'actualité
C'est pas moi qui l'écrit !
Crack, boum, hue
En prenant de la hauteur
 Redescente sur terre
Et pendant ce temps-là
Valettus Erecrus
Spéleo
La mort annoncée d'un arbre
 
 
 
 
Sénateur en cours de restauration pour retour à la vie civile et investiessement annoncé
 
 
Preux chevaliers arpentant le fief du comté d'Arrigas (cliché d'époque)
 
C'est pas moi qui l'écrit !
 

Sous le titre « Un plan audacieux pour dynamiser le tourisme », le Midi Libre a fait paraître ce mardi 30 un article  dont nous prenons la liberté d'extraire et reproduire l'introduction et le final :

 

« .................................Le feu n'est plus roulant et nour­ri comme il a pu l'être il y a en­core quelques mois, mais le cli­mat est loin d'être au beau fixe. L'exécutif en place est aujourd'hui face à une opposi­tion qui, si elle ne se montre in­transigeante, reste bel et bien farouche. Après trois heures dignes d'une conférence sovié­tique sur la politique agricole de la Sibérie occidentale, un constat éprouvant fait surface au milieu du bouillon des di­vergences: beaucoup de dé­saccords, bien des prises de parole contestataires mais, au final, peu d'abstentions et qua­siment aucune opposition aux votes. Si le temps c'est de l'ar­gent, beaucoup de délégués vi­vent à crédit. Constat.  

………

Eric Doulcier, maire du Vigan, annonce à ce propos  (NDLR : il s'agit du local à Saint Euzéby) qu'il de­vrait faire équipe avec Alain Journet pour tenter de négo­cier une ristourne sur les 350 000 € annoncés. Affaire à suivre. »

 

Dimanche 28, le Midi Libre publiait une interview d'Alain Journet dont nous reproduisons également un extrait. Comme quoi, le Midi Libre mérite d'être lu (publicité gratuite).

 

« Y-a-t-il un ou plusieurs remplaçants possibles a Alain Journet, aujourd'hui, en Pays viganais ?

Certainement, mais sont-ils intéressés ? Aujourd'hui, la mode est de ne pas connaître les dossiers que l'on doit dé­fendre. Faire de la politique comme ça, pour être franc, re­vient à avoir le cul dans un fau­teuil et laisser un chef de servi­ce décider. Pour en revenir à moi, pour me juger, il faut ju­ger Le Vigan de 1999, pas ce­lui de 2008; celui où j'étais en­core en charge localement. Depuis, que s'est-il passé ? J'avais rassemblé toutes les vallées pour qu'elles tra­vaillent dans la cohésion, no­tamment au niveau du touris­me. Je créais le premier pays d'accueil de la région, faisait passer le nombre de gîtes de 30 à 1 200 et j'allais chercher le Touriste hors du Pays viga­nais. Maintenant, on travaille à nouveau dans sa petite val­lée, chacun dans son coin. Le pays d'accueil du Gard n'exis­te plus. C'est dramatique, on n'a pas poursuivi l'acquis. Les responsables politiques qui ont pris la suite n'ont pas por­té les projets. Il faut se sortir les tripes politiquement, sinon on crève.

 

Justement, quel est votre constat de la vie politique du Pays viganais ?

En y regardant de près, je n'ai pas d'amertume mais j'ai quelques regrets. J'ai toujours eu l'image d'un homme autori­taire. Je suis tout sauf ça, par contre, j'ai l'ambition de sa­voir de quoi je parle. On dit que je tenais la communauté de communes, que ça tournait rond. Le fait est que pour que ça marche, il faut que Le Vi­gan aime le Pays viganais, et que le Pays viganais aime Le Vigan ! Si Le Vigan va, tout va. D'un autre côté, je pense que deux équipes administratives, pour gérer la communauté de communes et Le Vigan, c'est trop. Il faudrait qu'ils revien­nent à une seule équipe et qu'ils suppriment également le Sivom, tout ça est bien trop cher. J'ai quelques regrets, en effet. Une chose est sûre, assu­rer sa succession n'est pas chose facile.

 

Quelles seront dorénavant vos nouvelles activités ?

Je me retire de la vie politi­que mais je continuerai à m'y investir, différemment. Bien entendu je ne veux pas interfé­rer avec ceux qui ont les ma­nettes aujourd'hui et qui ont leur légitimité. Je pense plutôt à l'écriture. Sinon, du bricola­ge autour de ma maison, un peu de sport et du temps pas­sé avec mes enfants, mes petits enfants,femme et mes amis. De la lecture aussi. »

 

 

 

Va donc, eh, sève molle !

 

 

Paysviganaisien lassé des odeurs de marigot politique

 

Rêve-partie : Rêve pour les uns, cauchemar pour les autres

Pensée du jour

Etre content de sa petite voiture, c'est de l'auto-satisfaction.

 

Crac,boum, hue !

Commission extra-muncipale "communication"

Les présents et excusés lors de la séance du 18 septembre : Goëtzinger (maire -adjoint, responsable de la commission) Audren, Bonnet, Rouquette, Roques, Pibaro, Langer, Muller, Chalande, Miss, Doulcier en ce qui concerne les élus et D.Fesquet, A.Dantan, F.Fesquet, B. Dantan, Gaspard et Sandra, Clément, Lhomme "pour les "extras" 

 

Les présents le 1er octobre: Goëtzinger, Auren, Rouquette , Muller, Roques, Langet pour les élus et A.Dantan, B.Dantan, D.Fesquet, Lhomme pour les "extras".

 

Pas d' annonce ce qui concerne les autres participants absents avant l'ouverture de la séance à 18h30.

 

18h31 : Je suis interpellé par le responsable de la commission qui me dit deux choses  :

 

            - lors de la première réunion, je n'ai guère participé au débat et me suis contenté de poser trois questions en fin de séance tout en prenant des notes

 

            - j'ai rendu compte sur ce blog du déroulement de la séance et notamment j'ai indiqué le montant estimatif à investir pour réaliser le site municipal

 

Un court débat s'en suit mais compte tenu de ce qui s'y dit, je décide de quitter la salle laissant le soin aux participants restant de poursuivre la tâche dans des conditions qui ne me conviennent pas.18h35, sortie.

 

Je complèterai un peu plus tard ce texte ( en évitant de polémiquer et en m'efforçant, c'est promis, de rester objectif !) car mes obligations blogueuses m'obligent à m'absenter pour la journée.

 

Je vais essayer de me rappeler ce que disait Chévènement en d'autres temps ...

 

 3 octobre : je termine sur le sujet

 

le 18 septembre, j'ai posé trois questions :

        - délai de réalisation espéré : réponse, janvier

        - sous quelle forme se fera l'appel d'offre pour choisir le prestataire : réponse, à déterminer

        - fourchette approximative du coût de la réalisation : réponse, 8 000 €

 

la remarque du président le 1er octobre, consistant à dire qu'il a ya des choses qu'on peut dire et d'autres qu'on ne pas dire, m'a "soufflé"

 

Il me semble qu'une commission extra-municipale publique et ouverte au public par principe doit répondre à la règle des trois C : concertation, communication, coopération

La seule évocation d'un "domaine réservé "auquel le citoyen-électeur-contribuable n'a pas à être informé pose évidemment un problème de fond : que fait-on de la démocratie "participative" ( j'ose à peine à évoquer le mot !) et de la transparence à laquelle sont tenus ceux, qui appélés aux "affaires", vis à vis de leurs mandants ?

 

Ce soir, se réunit la commission municipale "proximité-développement durable-agriculture" pour laquelle j'ai reçu une "convocation" (disons plutôt une invitation). J'y serai. Nous verrons bien si le président (JM.Miss) a la même vision.

 

Car autant le dire tout de suite, je participerai et me réserve le droit d'information libre comme je le fais pour le Conseil Municipal et la Communauté de Communes sans que apparemment ça pose problème (sous réserve des corrections si jamais je me trompe dans mon compte rendu). Si cela ne convient pas, j'espère en être informé d'entrée de jeu ce qui simplifiera les choses. Soyons optimiste; ça me rappelle une maxime quelque peu philosophique :"Emereck, homme vrai en toutes circonstances".

 

Sur ce sujet, j'ai dit.

En prenant de la hauteur

Temps moyen,  8°, à droite au fond la mer

j'ai passé une trés agréable journée en compagnie de Eric Diot et ses amis, découvrant la "face cachée de la station" en vue d'une page consacrée à ce site avec l'aide également de Jean Boulet.

Redescente sur terre

Jeudi 18h30, réception à la Maison de Pays des sept marcheurs italiens qui ont décidé de rallier le Val d'Aran en Espagne en partant de Vinai en Italie (Partie du Piémont où l'on parle occitan). Cette marche a pour but de pousser "à la roue" (pour des marcheurs !) afin d'obtenir que la langue occitane soit inscrite au Patrimoine Mondial à l'Unesco. Ils ont beaucoup parlé occitan (que je ne comprends pas ...) mais c'était très bien, ce fut fort applaudi et tout cela se termina par un "se canto" général.
 
 
1300 km, 70 jours
 
 
 
 
 
Se Canto
 
 
 
Et pendant de temps-là ...

A l'Espace Lucie Aubrac, l'Association Pardi était réunie. Elle se définit comme association citoyenne et publie un bulletin "La voix au chapitre". Finalement, je n'en sais guère plus !

Ils ont pûtôt l'air de suivre la vie politique du Vigan et du pays Viganais associant critiques et propositions. En tous cas, il y a des têtes connues !

Du côté de la Communauté

Lettre adressée à un certain nombre de personnes en vue, semble-t-il, d'organiser des réunions publiques de concertation.

" Madame Francine ARBUS

Vice-présidente de la Communauté de Communes

Centre Social/Crèche/RAM

 

 

M….

                                               Le 26 septembre 2008

 

Lors de la réunion de la Commission Centre Social du 11 septembre 2008 nous avons déterminé 4 regroupements de communes sur le territoire de la Communauté de Communes. Ceci va permettre d'organiser des rencontres localisées avec les élus, les habitants et les associations de chaque commune des regroupements pour réfléchir ensemble aux besoins spécifiques des territoires et s'impliquer collectivement dans des actions concrètes.

 

Les regroupements retenus :

1- Le Vigan/St Bresson, Roquedur.

2- Avèze ",Molières, Bréau, Aulas, Mars, Mandagout, Pommiers, Arphy.

3- Blandas, St Laurent le Minier , Vissec, Rogues, Montdardier.

4- Alzon, Arre, Bez,Aumessas, Arrigas, Campestre.

 

Les dates des réunions :

1- Jeudi 9 octobre 2008 à 18h00 au Centre Social Intercommunal au Vigan.

2- Jeudi 23 octobre 2008 à 18h00 à Avèze.

3- Lundi 6 octobre 2008 à 18h00 à la salle Roger Delenne de St Laurent le Minier

4- Mardi 21 octobre 2008 à 18h00 au Foyer Communal d'Arre.

 

Si vous n'êtes pas disponibles pour la réunion concernant votre commune vous pouvez venir à une autre réunion prévue.

 

Ordre du Jour :

- Présentation Générale de la proposition de travail en commun.

- Réflexion partagée sur les besoins spécifiques.

- Présentation des 3 évènements à venir auxquels chacun est invité à participer."

 

Affaire à suivre


 

 

Valettus Erectus cherchant projet oublié

 

Spéléo

 

Un week-end consacré à la spéléo sous l'égide du club local avec projections, conférences, exposition ... et réception comme il se doit .

aparté : et si l'on parlait du Causse ?

L'exposition au Bourilhou

A la Mairie

Une prestation d'ensemble fort intéressante et y compris la visite de la source d'Isis.

La mort annoncée d'un arbre

C'est  un vieil arbre de 25 m qui meurt et penche dangereusement. Cette semaine, il va disparaître. Qui peut raconter son histoire ?

Ainsi se termine la semaine . Manque la soirée de vendredi au Lycée. Qui me fournira quelques éléments : photos (en jpeg), commentaires par email ? 



28/09/2008
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres