Nouvelles de la semaine 11 au 17 août (évolution au jour le jour)...............complété le 13 puis le 14 puis le 17

 
 
Complément d'information du 14 et du 17 en bas de page
 
 
 
on va rire comme des fous ..
 
à l'ordre du jour (pour l'instant)
 
La reprise du bâtiment de Well pour la plateforme de formation et autres activités
 
 
on se souvient de la réunion du 12 juillet à la CC (voir "une fermeture pour une ouverture" dans le chapitre "cc : actualités")
 
l'accent avait été mis sur l'urgence de la mise en place du dossier pour l'accord général des parties prenantes et les demandes de financement et de subventions dans les délais
 
si "mes oreilles ont bien sifflé", ce n'est pas gagné :
 
          - le conseil régional considérerait que la Well devrait donner et non vendre ce bâtiment
          - la Well ne serait pas d'accord
          - du coup les architectes auraient reçu la consigne de suspendre leur mission
          - évidemment, dans ces conditions, adieu les délais
          - un autre problème se poserait mais, là, pas moyen de savoir pour l'instant 
 
Ne doutons pas que les pauvres "pékins" (c'est à la mode !) que nous sommes ne vont pas tarder à savoir de quoi il retourne exactement. Ce projet, qui avait recueilli l'accord général ( y compris du Vigan malgré quelles réserves) va-t-il sombrer dans les eaux du Coudoulou ?
 
 
 
L' histoire du magasin Lidl
 
L'installation d'un magasin Lidl était envisagée près des Arennes. Certains étaient pour, d'autres contre. Toujours est-il et quoiqu'il en soit, l'affaire est entendue. Il s'installe à Ganges. Il semble que l'opposition de l'Etat ait eu raison de ce projet. Faut voir ...
 
Histoire d'eau
 
 
à suivre
 
 
La déviation du Rey
 
Le Conseil Général réglera-t-il le problème du Trifolium ?
 
De quoi s'agit-il ?
 
 
D'une sorte de trèfle dont l'espèce  protégée serait menacée par le projet actuel. Pour les défenseurs de ce trèfle, défenseurs qui ne manquent pas de coeur, la destruction de cette plante pique leur amour de la nature et ils se disent que le Conseil Général a avantage à se tenir à carreau avant d'agir.
 
Ce dernier voudrait bien trouver une solution pour cette déviation   qui, depuis plusieurs décennies, fait l'objet de débats et propositions multiples et variées.
 
C'est la raison pour laquelle un nouveau projet est à l'étude dans le plus grand secret et  j'ai pu en avoir la primeur : on rase Le Rey et Le Pont d'Hérault qu'on déplace sur le terrain laissé vacant sur le bord de la déviation du Vigan par le départ d'une entreprise.
 
On construit alors une autoroute à quatre voies de Ganges au Vigan puisque l'espace est dégagé ... et le Trifolium est sauvé.
 
Le projet qui pourrait être soumis à référendum pourrait alors être mis en chantier et terminé , si tout va bien, vers 2028.
 
Saint André de Majencoules y perd deux hameaux qui menacent la sécurité des automobilistes vertueux ... mais Le Vigan augmente sa population fiscale.
 
Une affaire à suivre.
 
Compléments d'information du 14 août
 

Pour que l'information circule et qu'elle ressemble à quelque chose de crédible, il faut vérifier, vérifier, vérifier. 

 

   J'ai donc vérifié !

 

 

En ce qui concerne le magasin « Lidl », son installation au Vigan est toujours à l'ordre du jour et le permis de construire sera déposé en septembre.  En ce qui concerne Ganges, c'est un Netto qui s'installerait.

 

              Et d'un !

 

 

En ce qui concerne la caserne des pompiers, elle ne partira pas. J'ai « agacé » ( !) le Président de la Communauté, qui est 1er vice-président à l'échelon départemental de la structure qui s'occupe des pompiers du Gard, en évoquant ce bruit de départ. J'ai eu le droit à une leçon de stratégie concernant la volonté de la préserver et de l'agrandir.

 

Quand la stratégie sera bien peaufinée, on en reparlera. Mais j'ai quand même retenu que pour arriver à ses fins et conforter le maintien de la caserne en Pays Viganais, une recherche de terrain est en cours pour y déplacer l'Unité territoriale Equipement ce qui permettrait l'agrandissement de la caserne ou inversement.

 

                      Et de deux !

 

 

En ce qui concerne le bâtiment de la Well, c'est un peu plus compliqué mais on va faire simple :

-         l'étude  a bien été arrêtée par la Well qui ne peut légalement être maître d'ouvrage pour la mise en conformité des locaux avant de céder le tout moyennant monnaie sonnante et trébuchante

 

-         dans ces conditions, la Communauté a lancé un appel d'offre pour sélectionner un cabinet d'architecte pour réaliser ladite étude. Le choix du cabinet se fera début septembre et le délai d'exécution sera très court.

 

-         en résumé, la Communauté achète le bâtiment (elle attend l'estimation des Domaines) et réalise les travaux, l'ensemble devant pouvoir ouvrir, disons, en septembre 2009

 

-         mais ce n'est pas tout ! En fait, dans ce bâtiment, il y en aura deux ! qui ne communiqueront pas entre eux et donc deux opérations séparées :

 

 

o       le premier uniquement réservé aux services publics dont les impôts. Il sera financé par l'Etat, la Communauté de communes portant le projet (maîtrise d'ouvrage) mais ne le finançant pas

 

o       le second uniquement consacré à la formation et à la pépinière d'entreprises. Il sera financé par la Région, le Conseil Général, les fonds européens (Feder) et la Communauté de communes

 

-         les loyers perçus de part et d'autre devraient amortir le montant des remboursements des prêts bancaires souscrits par la Communauté.

 

                            Et de trois !
 
 
Arre
 
Peut être un problème à moins que ce soit un bruit bidon ... A voir


10/08/2008
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres