Les sans-culottes d'Arrigas (14 juilet) complété le 15

Le 13 juillet, les citoyennes et citoyens d'Arrigas, plus républicains les un(e)s que les autres, (il paraît que l'histoire en témoigne) célèbrent la prise de la Bastille et ce ne sont pas les canons qui manquent ... Une révolution autour de l'église menée par le père Bayle, néanmoins maire parmi ses pairs, est suivie de la prise de la Bastille.
En voici un aperçu .
 
 
Un canon ?
 
 
Une guillotine ?
 
 
 
Même la bière !
 
 
Tiens, tiens ! l'abbé Bayle ...
 
 
y a même des "néo"
 
 
les aristocrates
 
 
les pas aristocrates
 
 
jeune citoyenne
 
 
l'octroi : par ici les assignats
 
 
le calme qui précède la tempête
 
 
négociation
 
 
les cantinières
 
 
c'est à boire, à boire, à boire ....
 
 
viva Italia 
 
 
entre deux photos
 
 
la restauration (enfin avec un "r" pas un "R")
 
 
ambiance électronico-révolutionnaire
 
 
l'est content le citoyen
 
 
et la citoyenne donc  !
 
 
l'émeute s'organise autour de de l'église
 
 
aux armes citoyens !
 
 
au son du canon ...
 
 
la bastille est au coin de la rue
 
 
Monsieur d'Arrigas dit "le coupeur de tête"
 
 
encore, encore !
 
 
au son du tambour
 
 
Monsieur d'Arrigas se prend la tête
 
 
la jeune garde
 
 
dansons la carmagnole et ca ira, ça ira ...
... jusqu'à l'an prochain
 
 
 
 
 
 
 
 


14/07/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres