Ils l'ont promis (le quotidien) 17 mai


Le quotidien




Au Vigan, peut-être plus qu'ailleurs, la qualité de vie n'est pas un vain mot.

 

Dans cette ville à l'environnement remarquable, nous devons tout mettre en oeuvre pour que la vie de tous les jours soit la plus harmonieuse possible pour tous.

 

La population a droit à des services : nous aurons à coeur de les organiser mieux encore.

 

Un numéro vert sera mis en place pour répondre à tous les problèmes du quotidien. Un service de proximité sous la responsabilité d'un élu assurera son bon fonctionnement.

 

Le nettoyage des rues sera amélioré. Le Vigan n'est pas une ville sale, mais les nombreuses incivilités qui sont malheureusement le lot de bien des villes nous obligent à plus d'efforts.

 

Un plan rigoureux sera mis en place pour que toutes les rues de la ville et des hameaux soient régulièrement nettoyées.

 

Dépôts sauvages, déjections canines, divagations des chiens sont des actes inacceptables : nous veillerons à ce que le civisme sur ces questions soit respecté par tous.

 

La question du stationnement est souvent posée. Nous inscrirons dans le plan local d'urbanisme (P.L.U.) les emplacements réservés nécessaires à la création de nouveaux espaces de stationnement.

 

La zone bleue devra être respectée à longueur d'année.

 

Un plan de circulation sera étudié et mis en place : il veillera à améliorer encore les cheminements piétons.

 

L'avenue Jeanne-d'Arc, voie départementale, est actuellement un axe difficile : il sera aménagé en concertation avec le Département.

 

L'avenue Emmanuel-d'Alzon fera l'objet d'une rénovation complète ainsi que la rue du Pont et le Mont-d'Haussez.

 

Des trajets (type "carapate") seront réalisés en concertation avec les associations de parents d'élèves afin d'améliorer et de sécuriser les déplacements des enfants.

 

Un programme pluri-annuel sera élaboré afin de restaurer l'ensemble des rues de la ville et l'éclairage public.

 

Les eaux de ruissellement posent de graves problèmes à nombre de nos concitoyens : des réponses ont déjà été apportées dans plusieurs secteurs comme le chemin de Goulsou, mais nous prolongerons cet effort partout où le problème se pose et notamment route de la Merlière.

 

Pour tous ces chantiers, des études globales seront nécessaires afin d'adopter les meilleures solutions.

Si des aires de jeux pour les enfants existent dans différents quartiers de la ville, il sera opportun d'en installer une nouvelle dans le parc des Châtaigniers. Ce nouvel espace réservé aux petits sera clôturé pour plus de sécurité et de salubrité.

 

En fin, vivre le quotidien c'est aussi se sentir en sécurité. Les travaux de réfection des berges d'Arennes seront réalisés en priorité. De même. le plan intercommunal de sauvegarde actuellement à l'étude sera communiqué à la population une fois terminé.

 

Vous le voyez, l'amélioration de la vie quotidienne est au centre de notre programme.

Pour une meilleure concertation de toute la population et des élus sur ces projets, nous organiserons très régulièrement des réunions de quartiers. Vivre le quotidien consistera ainsi à rendre tous les citoyens responsables du devenir de notre ville.

 

Les déchets

 

La question des déchets amène souvent des réponses toutes faites du type "y a qu'à..." ! Pourtant, s'il est un problème complexe pour les élus, c'est bien celui-là.

 

La loi impose des solutions respectueuses pour les générations qui vont nous succéder.

 

Aujourd'hui nous produisons 420 kg de déchets par an et par habitant contre 350 kg en 1990.

 

Pour tous ces chantiers, des études globales seront nécessaires afin d'adoper les meilleures solutions.



16/05/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres